Hedy Lamarr (1914-2000)

  • Hedy Lamarr, née Hedwig Eva Maria Kiesler, voit le jour en 1914. Elle est la fille d’un banquier, Emil Kiesler et d’une pianiste, Gertrud Lichtwitz.
  • À 13 ans, Hedy voit le film Metropolis de Fritz Lang et décide de devenir actrice. Elle fait ses premiers pas au cinéma en Autriche, son pays d’origine.
  • En 1930, elle décide de partir pour l’Allemagne et s’inscrit dans une école d’art dramatique à Berlin, passe des auditions en cachette et finit par décrocher ses premiers rôles.
  • À 19 ans, elle tourne dans le film Extase du tchèque Gustav Machaty et devient une égérie car car c’est la première actrice à apparaitre nue dans un film.
  • Au milieu des années 30, elle épouse un riche armurier, fournisseur de dirigeants nazis, Friedrich Mandl. Pendant cette période, Hedy, qui s’intéresse à tout, découvre les technologies de différents types d’armes dont les systèmes de contrôle et de guidage des torpilles.
  • Les mauvaises fréquentations de son époux et sa jalousie liée à sa carrière d’actrice la pousse à s’enfuir , d’abord à Paris puis à Londres.
  • A la fin des années 30, Hedy décide de tenter sa chance aux États-Unis où elle rencontre un immense succès. Elle décroche un contrat avec la MGM, le plus gros studio hollywoodien de l’époque.
  • En 1941, en collaboration avec le musicien et compositeur George Antheil, Hedy Lamarr invente un système secret de communication applicable aux torpilles radio-guidées, qui permet au système émetteur-récepteur de la torpille de changer de fréquence, rendant impossible la détection de l’attaque sous-marine par l’ennemi.
  • Usant de sa célébrité, Hedy Lamarr approche la défense américaine. Malheureusement, après avoir expliqué son invention à l’armée, celle-ci la juge inutile. L’armée la classe tout de même « top-secrète » pendant 17 ans.
  • En 1959, le brevet du saut de fréquence déposé par Hedy Lamarr est déclassifié. Un ingénieur militaire le découvre par hasard et décide de faire usage de cette technologie révolutionnaire. Et en 1962, l’idée d’Hedy et de George est utilisée lors de l’épisode de la Baie des Cochons à Cuba.
  • L’invention est enfin reconnue mais ce n’est qu’en 1997 que les États-Unis remercient Hedy Lamarr pour avoir mis au point le saut de fréquence. Hedy Lamarr a reçu le prix de l’Electronic Frontier Foundation américaine en 1997.
  • Hedy Lamarr est décédée en 2000, à 86 ans, dans un anonymat relatif, après avoir sombré dans l’alcoolisme.
  • À titre posthume, Hedy Lamarr et George Antheil ont ensuite été admis au National Inventors Hall of Fame en 2014.


















info visites 224823

     COCOF
                      Avec le soutien de la Commission
                           communautaire française