8(1)

Dirigée pendant 7 ans par son fondateur Jean C. Baudet, Technologia sera dorénavant éditée sous la responsabilité d’Hosam Elkhadem.
L’AIIBr et le Comité belge d’histoire des sciences, heureux du soutien des collaborateurs et lecteurs de Technologia pendant ce septennat les remercient d’avance pour leur confiance à l’occasion de ce nouveau départ.

Na zeven jaar geleid te zijn geweest door zijn stichter Jean C. Baudet zal Technologia voortaan uitgegeven worden door Hosam Elkhadem.
De AIIBr en het Belgisch Komitee voor de Geschiedenis der Wetenschappen zijn de medewerkers en lezers van Technologia erkentelijk voor de steun die zij gedurende deze zeven jaar verleend hebben, en danken hen bij voorbaat voor het vertrouwen waarvan zij bij deze nieuwe start zullen willen blijk geven.

Edited during seven years by its founder Jean C. Baudet, Technologia henceforth will be placed under the responsibility of Hosam Elkhadem.
The AIIBr and the Belgian Committee for the History of Sciences would Iike to take this opportunity to acknowledge the support of the collaborators and the readers to Technologia and thank them in advance, on the occasion of this new departure, for their continuing confidence.

SOMMAIRE
CONTENTS
INHOUD

Agenda

M. H. Marganne. - Médecine et médecins dans l’Egypte gréco-romaine.

A. Linters. - Industrieel erfgoed in Limburg.

Miscellanea

Recensiones

[1
Voir, par exemple, la bibliographie citée dans notre Inventaire analytique, p. II.

[2 Dans la suite de l’exposé, les papyrus sont désignés par les lettres I.A. suivies d’un nombre, qui renvoient aux nos de notre Inventaire analytique.

[3Voir notre article La « collection médicale » d’Antinoopolis, à paraître dans Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik.

[4Le ptérygion se caractérise par un « voile conjonctival triangulaire, tendu de l’angle interne de l’œil à la face antérieure de la cornée, ayant souvent tendance à s’étendre vers le centre de celle-ci » : voir J. Hamburger [préf.], Dictionnaire de médecine, Paris, Flammarion, 1975, p. 616, s.v. ptérygion.

[5Le staphylome se caractérise par une « ectasie ou distension d’une partie de la paroi du globe oculaire » : voir Dict. méd. Flammarion, p. 685, s.v. staphylome.

[6Pour l’inscription, voir K. Sethe, Hier. Urk. der Gr.-Röm. Zeit, Heft 1, n° 22 (Weihinschrift auf dem Granitsockel eines Denkmals der König Ptolemäus Philadelphe) ; G. Dressy, Notes et remarques. Rec. Trav., t. 16 (1894), p. 43 (XCIII).

[7Sur le sanatorium de Deir-el-Bahari, voir C.R. Peers, Greek Graffiti from Der el Bahari and El Kab, dans Journal of Hellenic Studies, 19 (1899), pp. 13-18 ; J.G. Milne, The Sanatorium of Dêr-el-Bahari, dans Journal of Egyptian Archaeology, 1 (1914), pp. 96-98 ; A. Bataille, Améenothes, fils de Hapou à Deir-el-Bahari, dans B.S.F.E., 3(1950), pp. 6-14 ; Les inscriptions grecques du temple de Hatshepsout à Deir-el-Bahari, Le Caire, 1951.

[8Sur les saints Cyr et Jean, voir aussi St Sophon, De Ss. Cyro et Joanne, M. 87, 3, col. 3693 B et 3696 c.

[9Voir notre article La « collection médicale » d’Antinoopolis, cité plus haut.

[10 Voir I.A., pp. IV-V ; 49 ; 75 ; 117 ; 150 ; 176 ; 232 ; 247 ; 345 ; 405. Voir aussi les papyrus magiques repris par K. Preisendanz, Papyri Graecae Magicae, 2 vol., Leipzig-Berlin, 1928 et 1931.

[11Gal., De anatom. adm., I, 1 (II, 217-218).

[12Rufus, De l’interrog. des malades, 67 et 70 (pp. 216-217 Daremberg - Ruelle).

[13Sur l’histoire de la dissection dans l’antiquité, voir not. L. Edelstein, Die Geschichte der Sektion in der Antike, dans Quell. und Stud. z. Geschichte d. Naturwiss. und d. Medizin, 3, 2 (1932), réédité sous le titre The History of Anatomy in Antiquity, dans Ancient Medicine, Baltimoire, 1967, pp. 247-301 ; F. Kudlien, art. Anatomie, dans R.E., Suppl. 11 (1968), pp. 38-48 ; G. Lloyd, Alcmaeon and the Early History of Dissecion, dans Sudhoffs Archiv, 59, 2 (1975), p. 116.



















info visites 109631

     COCOF
                      Avec le soutien de la Commission
                           communautaire française