6(2)2

C’est l’accroissement constant des travaux à l’Observatoire qui incite Quetelet à s’adjoindre Lancaster comme collaborateur supplémentaire ; il s’explique sur ses raisons dans une lettre du 31 octobre 1866, adressée au ministre de l’Intérieur A. Vanden Peereboom [3]
et, pour rémunérer les services que Lancaster rend à l’Observatoire, il demande aussi de pouvoir disposer en sa faveur, à titre de subside, d’une somme de mille francs à prendre sur les fonds alloués au département pour l’encouragement des sciences. La proposition de Quetelet est favorablement accueillie, mais avant de prendre une décision définitive, le ministre désire avoir de plus amples renseignements sur les origines, l’âge et la position de Lancaster, sur ses titres scientifiques et la durée de son occupation à l’Observatoire [4].

Quetelet se hâte de fournir au ministre les éclaircissements qu’il demande sur Lancaster [5] .Il souligne le fait qu’il demeure chez ses parents, des commerçants à Schaerbeek (89, rue Verte), qu’il n’a pas de revenus et est donc obligé de travailler. Il ajoute qu’il est employé à l’Observatoire depuis deux mois et qu’il lui a confié certains calculs et la transcription des résultats, de manière à décharger ses deux aides de travaux qui leur auraient pris un temps considérable. Quetelet propose
même d’adjoindre Lancaster au personnel de l’Observatoire avec un traitement fixe. Le ministre ne le suit pas dans cette voie et ne se montre disposé à allouer à Lancaster qu’une indemnité de cinq cents francs sur le budget de 1866. En même temps, il fait remarquer à Quetelet qu’à l’avenir, cette somme devrait être prélevée sur le crédit de l’Observatoire [6].

Quelques mois plus tard, en avril 1867, Quetelet revient à la charge en demandant d’attacher Lancaster à l’Observatoire en qualité d’aide à partir du 1er janvier 1867, avec un traitement annuel de douze cents francs [7]. Le ministre de l’Intérieur refuse, prétextant que le crédit du personnel de l’Observatoire est presque entièrement dépensé et ne permet pas la création d’un nouvel emploi. Bien plus, le ministre exige que des dispositions soient prises pour confier dorénavant le travail exécuté par Lancaster à l’un des aides de l’Observatoire [8]

[1 Sur Albert Lancaster, voir Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique. Notices biographiques et bibliographiques concernant les membres, les correspondants, les associés, 1907-1909, p. 157-165 ; Mourlon, Discours prononcé aux funérailles d’Albert Lancaster, dans « Bulletin de l’Académie Royale de Belgique, Classe des Sciences », 1908, p. 173-176 ; L. Dufour, L’œuvre scientifique d’Albert Lancaster, dans « Ciel et Terre », t. 58, 1942, p. 109-121 ; J.-F. Cox, Notice sur Albert Lancaster, dans « Annuaire de l’Académie Royale de Belgique », t. CXVII, 1951, p. 57-68 ; A. De Smet, Voyageurs belges aux Etats-Unis du XVIIIe siècle à 1900, Bruxelles, 1959, p. 106-107 ; L. Dufour, Albert-Benoit Lancaster, dans « Biographie Nationale », t. XXXII (Suppl. t. IV). Bruxelles, 1964, col. 333-337.

[2 Archives Générales du Royaume à Bruxelles (A. G. R. B.). Enseignement Supérieur (nouveau fonds). N° 312 : Observatoire ; dossiers particuliers du personnel (dossier Lancaster).

[3A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’A. Quetelet au ministre de l’Intérieur, Bruxelles, 31 octobre 1866. Quetelet écrit notamment : En vous adressant des éclaircissements sur la marche de
l’Institution que je dirige, permettez-moi de vous faire remarquer que l’extension croissante
des observations m’a forcé de confier certains travaux de calcul à un jeune homme, M. Albert
Lancaster, que ses goûts entraînent vers l’étude des sciences mathématiques et que ce n’est
que grâce à son concours que j’espère pouvoir mettre au courant l’arriéré considérable qui
existe pour la publication de nos Annales.

[4A.G.R.B., dossier cité ; lettre du ministre de l’Intérieur à A. Quetelet, Bruxelles, 12 novembre 1866.

[5 A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’A. Quetelet au ministre de l’Intérieur, Bruxelles, 19 novembre 1866.

[6 A.G.R.B., dossier cité ; lettre du ministre de l’Intérieur à A. Quetelet, Bruxelles, 30 novembre
1866 ; Arrêté royal signé à Laeken, le 10 décembre 1866 accordant un subside de cinq
cents francs à A. Lancaster sur le budget du département de l’Intérieur, exercice 1866.
Dans la lettre citée plus haut, Quetelet parle du travail de Lancaster à l’Observatoire en termes particulièrement élogieux : Depuis deux mois qu’il travaille régulièrement à l’Observatoire, j’ai eu lieu d’être très satisfait de sa tenue et de l’amour du travail que je remarque dans ce jeune homme que je crois sous tous les rapports digne de l’encouragement que j’ai l’honneur de demander pour lui.

[7 A.G.B.R., dossier cité ; lettre d’A. Quetelet au ministre de l’Intérieur, Bruxelles, 15 avril 1867

[8 A.G.R.B., dossier cité ; lettre du ministre de l’Intérieur à A. Quetelet, Bruxelles, 7 mai 1867.

[9 A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’A. Quetelet au ministre de l’Intérieur, Bruxelles, 19 mai 1867.

[10A.G.R.B., dossier cité ; lettre du ministre de l’Intérieur à A. Quetelet, 5 juin 1867.

[11A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’A. Quetelet au ministre de l’Intérieur, Bruxelles, 7 juin 1867.

[12 Cette opération eut lieu en septembre 1868 ; voir Académie Royale de Belgique (A.R.B.),
Correspondance d’A. Quetelet, n° 1432, lettres de F. Kaiser à A. et E. Quetelet.

[13 Voir aussi A.R.B., Correspondance d’A. Quetelet, n° 1599.

[14 A.G.R.B., dossier cité ; voir la lettre d’A. Quetelet citée à la note n° 11 et celle du même
au même, Bruxelles, 24 juin 1867. Ch. Sainte-Claire Deville était président de la Commission de l’Observatoire météorologique central de Montsouris et demanda à A. Quetelet de nombreux renseignements sur les températures de Bruxelles à des moments
déterminés ; A.R.B., Correspondance d’A. Quetelet, n° 2205.

[15A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’A. Lancaster à A. Quetelet, Schaerbeek, 27 août 1867.

[16 A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’A. Quetelet au ministre de l’Intérieur, Bruxelles, 30 août 1867.

[17 A.G.R.B., dossier cité ; Arrêté royal donné à Bruxelles, le 23 septembre 1867.

[18 A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’A. Lancaster à A. Quetelet, Bruxelles, 11 février 1873.

[19 A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’A. Quetelet au ministre de l’Intérieur, Bruxelles, 11 février 1873.

[20 A.G.R.B., dossier cité ; lettre du ministre de l’Intérieur à A. Quetelet, Bruxelles, 18 février 1873.

[21A.G.R.B., dossier cité ; lettre d’E. Quetelet au secrétaire général du ministère de l’Intérieur
Bellefroid, Bruxelles, 17 février 1875.

[22A.G.R.B., dossier cité ; Arrêté du ministre de l’Intérieur du 23 février 1875.

[23 Voir notamment l’article de
L. Dufour cité à la note n° 1.



















info visites 179101

     COCOF
                      Avec le soutien de la Commission
                           communautaire française