6(2)

Références

S. Balau, 1902, a. - Les sources de l’histoire de Liège au Moyen Age. Bruxelles, spéc. N° 138.

S. Balau, 1902, b. - La bibliothèque de l’abbaye de Saint-Jacques à Liège. Bull. Comm. roy. Hist. 71 : 1-61.

G. Beaujouan, 1966. - La science dans l’Occident médiéval chrétien, in R. Taton, Histoire générale des sciences, Paris, I : 587-8.

G. Beaujouan, 1977. - La transformation du quadrivium in The Renaissance of the twelfth century. Cambridge (Mass.).

N. Bubnov (éd.), 1899. - Gerberti, postea Sylvestri II papae opera mathematica (972-1003). Berlin (réimpr. Hildesheim, 1963).

A. Clerval, 1895. - Les écoles de Chartres au moyen âge (du Ve au XVIe siècle).
Thèse, Paris (réimpr. Frankfurt, 1965).

C. De Borman, 1877. - Chronique de l’abbaye de St Trond. Liège, I : 286.

C. Denoël, 1971. - La bibliothèque de l’abbaye de St-Jacques à Liège, dactylogr., Liège.

J. Drecker, 1931. - Hermannus Contractus über das Astrolab. Isis 16 : 200-19.

M. Folkerts, 1970. - « Boethius » Geometrie II. Ein mathematisches Lehrbuch des Mittelalters. Wiesbaden.

M. Folkerts & A.J.E.M. Smeur, 1977. - A treatise on the squarring of the circle by Franco of Liège of about 1050. AIHS 26 : 225-53.

J. Gessler, 1927. - La bibliothèque de l’abbaye de Saint-Laurent à Liège au XIIe et au XIIIe siècles. Bull. Soc. Bibliophiles liégeois 12 : 91-135, spéc. N° 26.

J. Gessler, 1935. - Une bibliothèque scolaire au XIe siècle d’après le catalogue provenant de l’Abbaye d’Anchin. L’Antiquité Classique 4 : 50-116, spéc.

T. Gregory, 1973. - La nouvelle idée de nature et de savoir scientifique au XIIe siècle, in J. Murdoch & E. Sylla, The cultural context of Mediaeval Learning. Proceedings of the first international colloquium on Philosophy, Science and Theology in the Middle Ages. Dordrecht-Boston.

R. Halleux, 1976. - Les géomètres mosans des Xe et XIe siècles et leurs modèles
antiques. Annales du XLIXe Congrès de la Fédération des Cercles d’Archéologie et d’Histoire de Belgique. Huy.

J. Hoyoux, 1976. - Pétrarque à Liège. Bull. Soc. roy. Le Vieux Liège 9 (n° 19) : 1-12.

G. Lacombe, 1939. - Aristoteles Latinus. Rome, n° 169.

R. Lemay, 1977. - The Hispanic origin of our present numeral forms. Viator 8 : 435-62.

C. Lepaige, 1887. - Correspondance de René-François de Sluse. Rome.

U. Lindgren, 1976. - Gerbert von Aurillac und das Quadrivium. Untersuchungen
zur Bildung im Zeitalter der Ottonen. Sudhoffs Archiv, Beiheft 18.

L. Mac Kinney, 1965. - Medical illustrations in mediaeval manuscripts. Londres.

C. Renardy, 1979. - Le monde des maîtres universitaires du Diocèse de Liège, 1140-
1350. Recherches sur sa composition et ses activités. Liège-Paris.

H. Schipperges, 1956. - Die Schulen von Chartres unter den Einfuss des Arabismus. Sudhoffs Archiv. 40 : 193-212.

A. J. E. M. Smeur, 1968. - De verhandeling over de cirkelkwadratuur van Franco van Luik van omstreeks 1050. Mededelingen van de koninklijke vlaamse akademie voor wetenschappen, letteren en schone kunsten van België, Klasse der Wetenschappen 30 (n° 11).

A. J. E. M. Smeur, 1974. - Franco van Luik. Nationaal Biografisch Woordenboek 6, col. 290-2.

P. Tannery, 1922. - La géométrie au XIe siècle. Mémoires scientifiques 5 : 79-162. Toulouse-Paris.

P. Tannery & A. Clerval, 1901. - Une correspondance d’écolâtres au XIe siècle.
Notices et extraits des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale et d’autres Bibliothèques 36(2) : 487-543. Reproduit in Mémoires scientifiques 5 : 229-303.

P. Thomas, 1896. - Catalogue des manuscrits des classiques latins de la bibliothèque royale de Bruxelles. Bruxelles, n° 17.

A. Van de Vijver, 1937. – L’évolution scientifique du haut moyen âge. Archeion 19 : 12-20.

F. Vercauteren, 1951. - Les médecins dans les Principautés de la Belgique et du Nord de la France, du VIIIe au XIIIe siècle. Le Moyen Age 57 : 61-92.

F. Weigle, 1949. - Die Briefe des Rathers von Verona. N° 9A.

M. C. Welborn, 1931. - Lotharingia as a center of Arabic and scientific influence in the eleventh century. Isis 16 : 188-99.

A. P. Youschkevitch, 1976. - Les mathématiques arabes (VIIIe s. - XVe s.), trad. fr. par M. Cazenave & K. Jaouiche, Paris.

[1 Communication présentée au Colloque international Histoire des sciences dans l’Ancien Pays de Liège, Hommage à Marcel Florkin (1980), organisé au château de Colonster par MM. P. Laszo et R. Halleux de l’Université de Liège.

[2 Radulphe, lettre n° 5, Tannery-Clerval Astrolabium misissem vobis judicandum, sed est nobis exemplar ad alliud construendum : cujus de scientia si quid affectatis, ad missam sancti Lan(berti) non vos pigeat advenire. Forsitan non penitebit : alioquin videre tantummodo astrolabium non magis iuvabit quam « lippum pictae tabulae, fomenta podagrum ».

[3 B.R. 5649-67, IX-Xème siècle (Calcoen, 167) peut-être amené par l’abbé Olbert.

[4 Catalogue d’Anchin, n° 45 medicinalis versifice.

[5 B.R. 2419-31 (Calcoen, 56), cf. Thomas (1896) n° 17, Lacombe (1939) n° 169. Un médecin du Val-Saint-Lambert nommé Stephanus est mentionné entre 1200 et 1256 (Vercauteren, 1951).

[6 B.R. 2034-35 (Calcoen, 49), f. 159v-162v, S. XII, Cf. Van den Gheyn, I (1901), n° 388, C. Gaspar, F. Lyna, Manuscrits à peintures, I (1937), (n° 2a).

[7 Heriger, Gesta, MGH, SS, VII. 166.

[8Boece, De Consolatione philosophiae, II, 9 Tu numeris elementa ligas, ut frigida flammis, arida conveniant liquidis. Commentaires édités par W. Moll, « Bisschop Adelbold’s commentaar op een metrum van Boethius » dans Kerkhistorisch archiev verzameld door N.C. Kist en M. Moll, III, Amsterdam, 1862.

[9 S. Balau (1902b) reproduit la notice de Hyacinte Van der Meer, Bibliotheca scriptorum leodiensium, ms. BR 17639, Leonardus Belarmie monachum induit in monasterio sancti Jacobi Leodiensis vir studiosus et eruditus, scripsit non spernenda volumina de quibus
feruntur subjecta. De curatione podagrae lib. I qui ita incipit « Podagra est infirmitas pedum ».
Dicavitque Nicolao de Jardino. De regimine conservandae sanitatia lib. I Qui sic exorditur « ln vere cave frigus ». De diversis cibariis conficiendis lib. I Peste obiit anno 1401.

[10 Leyde, Bibliothèque Universitaire. BPL 191 C, s. XV. f. 135r-140v. Extracta ex libris medicinalibus.

[11 Leyde, ms. cit., f. 141 r-154v De regimine conservandae sanitatis.

[12 Darmstadt 435, f. 1r-75v De podagra.

[13 Pour le présent exposé, on se contentera d’établir la concordance entre les mss de L’abbaye et les citations du De podagra.

[14 Cité De podagra, f. 3v et 4r.

[15 Cité De podagra, f. 35v.

[16 Cité De podagra, f. 34r.

[17 Ms. Darmstadt 329.

[18 Cité De podagra, f. 10r.

[19 Ms. Wolfenbüttel 51. 1. Aug. 2°.

[20 Ms. Wolfenbüttel 51. 1 Aug. 2°.

[21 Ms. Darmstadt 501.

[22 Ms. Darmstadt 2640.

[23 Cité De podagra, f. 14r.

[24 Ms. Darmstadt 2640.

[25 Cité De podagra, f. 4r.

[26 Cité De podagra, ff. 5r, 22v, 46v.

[27 Ms. Wolfenbüttel 51.1. Aug. 2°, cité De podagra, f. 48r.

[28 Ms. Darmstadt 319, cité De podagra, f. 4r.

[29 Ms. Wolfenbüttel 51. 1. Aug. 2°.

[30 Ms. Wolfenbüttel 51. 1. Aug. 2°.

[31 Ms. Darmstadt 2284.

[32 Ms. Darmstadt 329.

[33 Mss. Darmstadt 329 et 2640.

[34 Mss. Darmstadt 329 et 501 ; cité De podagra, f. 48r.

[35 Ms. Darmstadt 329.

[36 Ms. Darmstadt 501.

[37 Ms. Darmstadt 753 ; cité De podagra, f. 66v.

[38 Ms. Darmstadt 501 ; cité De podagra, f. 327r.

[39 Ms. Wolfenbüttel 51. 1. Aug. 2°.

[40 Cité De podagra, f. 17r.

[41Ms. Darmstadt 319, cité De podagra, ff. 6r, 7v, 14v, 48r. Aussi Darmstadt 501.

[42 Cité De podagra, f. 27r, 66v.

[43Communication présentée au Colloque international Histoire des sciences dans l’Ancien Pays de Liège, Hommage à Marcel Florkin (1980), organisé au château de Colonster par MM. P. Laszlo et R. Halleux de l’Université de Liège.

[44 Certains critiques considèrent qu’au moins une partie du troisième volume aurait été rédigée par Foullon.

[45 Les papiers de Jean Hellot (Bibliothèque municipale de Caen) constituant dix cahiers
manuscrits (4259 pages, 8552 notes et observations) ne représentent qu’une partie de tout ce que le savant avait extrait et compulsé sur les questions techniques et administratives liées à l’exploitation des mines et comprennent 1447 notes et observations se rapportant à des problèmes de géologie, minéralogie et travaux miniers, soit 17 % du total de ses notes et observations. On doit d’ailleurs leur ajouter les registres manuscrits MS 2755 et MS 2756 de la Bibliothèque Mazarine de Paris, recueils de documentation de Jean Hellot et qui contiennent des notes et des observations touchant aux mines, à
l’extraction minière et à la métallurgie. Les problèmes de la législation minière (ancienne et courante) y sont bien représentés.



















info visites 225014

     COCOF
                      Avec le soutien de la Commission
                           communautaire française