4(3)

Fig. 9. - L’immense toit de tuiles du bâtiment hydraulique.

Fig. 10. - La grande roue hydraulique intérieure, avec ses deux grandes roues dentées encadrant la poulie folle tournant à contre-sens.

Fig. 8. - Cheminée carrée du XIXème siècle.

La hausse du prix des produits cuivreux, la disparition des générateurs à vapeur, les mauvaises circonstances économiques générales amenèrent la S. A. de Rosée & Cie, Société des Usines à cuivre de Moulins, à céder leur exploitation à une nouvelle firme, la S. A. TRIMEX, qui poursuivit la même orientation, en modernisant ses installations actives et en se spécialisant dans les fils pour les constructions électriques et les accessoires automobiles.



















info visites 168389

     COCOF
                      Avec le soutien de la Commission
                           communautaire française